Histoire ... Narbonne dans l'antiquité

Ancien Palais des Archevêques - Narbonne
Ancien Palais des Archevêques - Narbonne

Les Romains fondèrent en 118 av. J.-C. une colonie romaine qui était située sur la via Domitia, la première route romaine en Gaule. Celle-ci permettait de relier l'Italie et l'Espagne. Avant cette période, Narbonne était un comptoir commercial, rattaché à l’oppidum celte de Montlaurès, la capitale des Élisyques, un des peuples de la Celtique méditerranéenne.

En 45 av. J.-C., Jules César installa à Narbonne les vétérans de la Xe légion. En 22 av. J.-C., Auguste en fit la capitale de la province romaine de la Gaule narbonnaise. Elle fut jusqu'à la fin de l'Antiquité romaine l'une des villes les plus importantes de la Gaule. Le port antique de Narbonne est considéré comme le deuxième port de l’empire romain en Méditerranée nord-occidentale après le port de Rome.

Après sa destruction en 145 par un incendie accidentel, Antonin le Pieux fit reconstruire Narbonne en 160 et étendit le réseau routier de la Narbonnaise.

La ville déclina au cours de l'Antiquité tardive. L'enceinte, qui date probablement de la fin du IIIe siècle, ne délimitait plus que 16 ha. En 413 le roi des Wisigoths, fit son entrée dans la ville, où, vêtu comme un général romain, il célébra son mariage. Après avoir fondé le royaume de Toulouse, les wisigoths assiégèrent en vain la ville en 435-436. Ils arrivèrent à leurs fins en 462, lorsque le général romain Agrppinus leur céda Narbonne en échange de leur aide. À cette époque, la cité faisait encore bonne figure: en 464, Sidoine Apollinaire, de passage, en fit une description élogieuse.

Au début du VIe siècle, Narbonne fut brièvement la capitale des Wisigoths vaincus à la bataille de Vouillé (507) par les Francs de Clovis, conquérant du royaume de Toulouse. Grâce à l'aide militaire des Ostrogoths d'Italie, les Wisigoths du jeune roi Amalaric conserveront la Septimanie et Narbonne. Sous le règne du roi Theudis (531-548), Narbonne cessera d'être la capitale des Wisigoths.

 

 Source : Narbonne dans l'antiquité